Mois: janvier 2016

La lettre bouleversante de Reyhaneh Jabbari avant d’être exécutée en Iran

Publié le Mis à jour le

Cette lettre de Reyhaneh Jabbari, jeune Iranienne exécutée, résume à elle seule le caractère de ce Régime iranien.

Nous demandons aux autorités françaises de ne pas salir la mémoire de cette jeune femme en déroulant le tapis rouge au Président iranien.

« Chère Sholeh, aujourd’hui j’ai appris que c’est à mon tour de faire face à Qisas . Je suis blessée d’apprendre que tu ne m’as pas laissé savoir que j’avais atteint la dernière page du livre de ma vie. Ne penses-tu pas que j’aurais dû savoir ? Tu sais que ta tristesse me rend honteuse. Pourquoi ne m’as tu pas laissé la chance d’embrasser ta main et celle de papa ?

Le monde m’a permis de vivre pendant 19 ans. Durant cette nuit inquiétante, j’aurais dû être tuée. Mon corps aurait été jeté dans un coin de la ville, et après quelques jours, la police t’aurait conduite dans le bureau du médecin légiste afin d’identifier mon corps et tu aurais appris que j’avais également été violée. Le meurtrier n’aurait jamais été retrouvé puisque nous n’avons ni leur richesse ni leur pouvoir. Tu aurais alors continué ta vie dans la douleur et dans la honte, et quelques années plus tard tu serais morte de cette douleur, voilà tout.

_78533570_78533569Francois-Hollande-Hassan-Rohani_pics_390

La suite