Le tampon scolaire qui fait débat!

Publié le Mis à jour le

cochon1Les enseignants utilisent parfois des tampons sur les cahiers de nos chers bambins sur lesquels il peut être écrit : « champion », « formidable », « bon travail », « très bien »…

 

Ces messages sont accompagnés le plus souvent d’un petit dessin : soleil, chat, abeille..Sans vouloir lancer un débat sur ce choix pédagogique, apprécié ou non par les équipes pédagogiques, ils existent et sont utilisés dans certaines écoles, c’est un fait.Et jusque là, le choix de leur utilisation n’avait jamais posé débat et était laissé au jugement et à l’appréciation des maîtres et des élèves.

Mais aujourd’hui un tampon soin qui existe en 3 versions: rouge, orange et vert, selon le soin apporté  à un travail a été l’objet de discorde car des parents jugent la présence du cochon inopportun et demandent instamment son retrait.

Histoire anodine certainement, et pourtant…
Les enseignants vont devoir prendre une décision quant à ce retrait ou non des cahiers, suite à cette plainte incongrue.
« On marche sur la tête » est presque l’expression qui convient.
La défense de la liberté d’enseignement est remise en cause par la simple vision d’un animal de la ferme qui, parce qu’il est impur à la consommation de certains, le serait tout autant dans un cahier.

De nombreuses questions se posent:
Devrait-on cesser de lire « les 3 petits cochons » à l’école, retirer toutes ses représentations de la liste des animaux de la ferme étudiés en maternelle, ou aller encore plus loin et retirer définitivement le porc, aliment culturel et typiquement français, de nos cantines d’écoles publiques?

Que veut cette famille en demandant le retrait de ce tampon dont la simple vue les offense?

Est-ce simplement cette image qui est en cause ou souhaitent-ils bataille après bataille, faire reculer les valeurs de liberté d’enseignement pour en extraire toute la culture et l’histoire d’un pays les mettant aussi mal à l’aise?

Si tous les français n’ont pas des ancêtres gaulois, faut-il pour autant les retirer de l’histoire de France?
Si tous les français ne sont pas catholiques, devrait-on aussi retirer de nos manuels, Clovis, premier roi des francs, catholique, qui fait que la France est, si l’on devait le rappeler, historiquement catholique?

Nous voyons les batailles se mener partout, les jours filles/garçons à la piscine, le retrait du sapin de Noël dans les écoles, la volonté même de renommer les vacances de Noël car cette dernière est une célébration catholique.

Certains maires cèdent, certaines écoles cèdent. Mais qu’y a-t-il derrière nos écoles et nos mairies?
Il y a les valeurs de la République et il y a l’histoire et la culture française.

Alors oui, il faut extrapoler ce cochon à tout ce qui vient s’y ajouter et rester ferme, c’est le cas de le dire, face à cet intégrisme qui entend nous dicter ce qu’on doit interdire ou retirer des programmes, des coutumes ou des choix pédagogiques du corps professoral.

« Les territoires perdus de la républiques » commencent par un petit cochon sur un cahier, aussi beau ou laid soit-il, aussi judicieux ou absurde soit-il!

Esther K.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s