La secte Dieudonné : L’argent de la Haine

Publié le Mis à jour le

Dieudonné vient de publier une nouvelle vidéo avec ses menaces habituelles. Nous ne publierons pas le lien sur Youtube pour ne pas augmenter ses « views ». Rien de nouveau. Mais revenons un instant sur sa stratégie sectaire.

Comment Dieudonné a-t-il créé la Secte Dieudosphère ?

Il s’agissait de trouver un nom à ce gourou, mais son patronyme était tout trouvé Dieudonné, ou Dieudo pour ses fidèles.

La Dieudosphère fonctionne désormais comme une vraie secte.Ses sbires se reconnaissent par leurs gestes rassembleurs : la quenelle, où les phalanges dirigées vers le ciel. Leurs chants liturgiques sont répétés et mis en scène : Shoah Nana, François etc. Comme toute bonne secte, l’appel au don est devenue monnaie courante : Anataxe, procès Fofana, billets échangés contre des CD etc

Il est la « voix du Peuple », son petit peuple doit donc donner quitus financièrement à sa mascarade.

Dans sa vidéo datée du 25/12/2013,le Gourou y a ajoute un symbole mystique, celui du malade en phase finale d’un cancer généralisé, et qui ressuscité le temps d’un show  aura pour dernier geste avant de s’éteindre : la quenelle. Sordide.

Comme toute secte digne de ce nom : il faut représenter le mal, un de ses adeptes l’appelle même l’Apocalyspe : Le Juif, Le Franc-Maçon, le Système, l’homosexuel… autant d’éléments qui ont su rassembler les Illuminés à travers les âges.

Le martyre répond aussi de sa stratégie, il invoque la Justice de le mettre en prison. Avec les réserves d’usage du gourou manipulateur, il ne mettra pas fin à ses jours pour rejoindre « sa vérité ». Il laissera sûrement d’autres le faire à sa place en poursuivant ses appels à l’exacerbation généralisée.

Ses meilleurs adeptes sont récompensés : plus loin ira leur zèle, plus ils occuperont une place de choix dans son classement des « meilleures quenelliers » : insultes aux symboles de la Shoah, provocation devant les synagogues, défiance de nos institutions.

Il n’y a qu’à se pencher sur les commentaires de ses adeptes sur les réseaux sociaux pour mieux comprendre leur dévotion.

Pire, munis d’ananas (un des symboles de la Secte) brandis vers leur chef ( lors des nombreuses audiences au palais de Justice de Paris), ils s’époumonent à la vue de leur gourou : « Dieudo Président » qui résonne comme un « Dieudo Roi ».

Mais tous les rois meurent un jour. Misons que notre devise « Liberté, Egalité, Fraternité » demeure éternelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s